S’initier seul à une langue étrangère

S’initier seul à une langue étrangère

Vous n’avez pas le temps de vous inscrire à une école ni même à un centre de formation en langues? Vous n’accrochez pas au modèle « conventionnel » (crayon-papier-banc-monologue du prof)? Vous aimeriez vous débrouiller comme un(e) grand(e)? Vous vous sentez l’âme autodidacte?

Eh bien, ma foi, tentez l’aventure. Apprendre une langue étrangère seul n’est pas du tout impossible. Rendez-vous à la bibliothèque du quartier ou en librairie et saisissez-vous de quelques bouquins (les Assimils par exemple sont plutôt pas mal- je ferai plus tard un article sur certains ouvrages).

Je vous propose de partager des pistes par lesquelles je suis passée en tant qu’autodidacte et formatrice en langues:

Comment s’initier seul à une langue étrangère?

Tout d’abord, le rythme d’apprentissage va varier d’une personne à l’autre (tout dépendra de sa motivation, sa rigueur, sa créativité, les moyens dont elle dispose et qu’elle investit – le voyage d’immersion n’est pas forcément accessible à tous par exemple…)

1/Se documenter sur la langue souhaitée

Il est très important de ne pas négliger l’histoire d’une langue lors de notre apprentissage. S’imprégner de la culture favorise l’acquisition de la langue. Quelle délicieuse idée que de découvrir en l’occurrence la cuisine du pays dont on étudie la langue…

Connaître les populations dans le monde qui parlent la langue étudiée, les faits historiques ou culturels marquants de la langue, pourquoi pas des anecdotes sympas à lire sur l’origine de certains mots courants 🙂

2/ Se familiariser avec la graphie

Vous êtes francophone et vous souhaitez apprendre l’arabe, le chinois, le russe, le turc, ou toute autre langue dont l’alphabet n’est pas latin, il faudra forcément passer par l’étape « alphabet »:

Apprendre la graphie particulière, s’entrainer à l’écriture et à la lecture.

3/ Une fois la graphie acquise, place à la prononciation

Pour commencer, lisez des petits mots pour vous familiariser avec la prononciation. Vous verrez, votre vocabulaire commencera à s’installer, ce qui facilitera la découverte de textes.

4/ Écoutez et lisez des petits textes

Lancez-vous dans la lecture de textes simples (sur des sujets de la vie quotidienne, ce qui facilite la compréhension). Je vous conseille d’écouter d’abord le texte en question pour ensuite le lire. Lire et écouter en même temps est aussi une très bonne manière d’habituer son oreille aux particularités de la langue.

Vous pourrez alors cerner/observer:

  • la construction de la phrase (ordre des mots) propre à la langue: il est marrant parfois de comparer le « raisonnement » de la langue étudiée avec celui de sa langue maternelle.
  • les mots de vocabulaire: constituez des petites listes de vocabulaire dans un joli carnet agréable à tenir et à voir 😉

5/ Se parler…à soi!

Vous avez étudié (= lu, décortiqué, appris le vocabulaire) quelques textes. Que diriez-vous de ressortir l’ami imaginaire de votre enfance…pour lui parler un peu.

Bien à vous,

Parlons Frenchy,

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s